Reply to comment

Module de diffusion 2.x : problèmes et limitations

Il va sans dire que pour faire évoluer efficacement un logiciel, il faut en connaitre les défauts et les qualités, mais surtout les besoins (et problèmes) des utilisateurs. Cependant, les retours n'ont pas toujours été très nombreux pour Cyberdocs et les listes de diffusion ont surtout été utilisées pour les problèmes immédiats d'installation ou d'utilisation.

Quoi qu'il en soit, je vais essayer d'établir une liste (sans doute non exhaustive) des problèmes rencontrés – en traitant séparément module de conversion et module de diffusion.

Je vous invite à compléter ces listes par des commentaires ou même en proposant des article à poster ici. Pour ceux qui utilisent déjà Cyberdocs, sachez que vous pouvez écrire des articles ici en utilisant votre compte utilisateur (si vous n'en avez pas, écrivez-moi en passant par le formulaire de contact).

Module de diffusion 2.x

Peu visible de l'extérieur, les principaux problèmes liés à la diffusion de documents avec Cyberdocs sont surtout d'ordre technique, liés notamment aux fortes limitations de SDX, composant principal de la diffusion pour la version 2.x (moteur de recherche et publication des documents).

SDX répond certes au besoin de diffuser des documents, mais il est aujourd'hui le frein majeur aux évolutions de Cyberdocs car sources de nombreux problèmes sans solutions immédiates. Pour la version 3, nous avons choisis de le remplacer complètement, et cela pour les raisons clairement établies ci-dessous – à noter que les critiques suivantes ne sont peut-être pas applicables dans des conditions d'utilisation différentes de celles de Cyberdocs : je ne cherche ici qu'à poser les problèmes pour mieux trouver des solutions.

  • SDX est une application monolithique, s'intégrant très difficilement à un environnement numérique déjà en place (ENT, Portail WEB etc.) : pas de service web qui permettrait notamment d'intégrer la diffusion des documents dans un site existant, d'agréger les contenus et de bénéficier notamment d'une gestion avancée des utilisateurs (LDAP etc.) pour les droits d'accès.

  • La gestion des contenus statiques nécessitent la modification de page xhtml et l'intervention d'un administrateur pour les mettre en ligne. L'ajout d'un CMS est – il me semble – difficilement envisageable et sans doute inutile car déjà existant ailleurs (on revient au point précédent).

  • Les modifications des feuilles de style et des éléments des pages dynamiques du module Cyberdocs de SDX sont complexes et limitées, notamment par la génération de code java atténuant la limite du jdk : pas de vrai template pour les pages dynamiques, pas de séparation données-traitements-affichages, beaucoup de copier-coller de code JAVA et XSL, pas de gestion avancées des droits d'accès aux fichiers, restrictions d'accès douteuses...

  • Une instabilité permanente et des performances médiocres : ces aspects évolueront peut-être avec les nouvelles versions de SDX (incompatibles avec le code actuel de Cyberdocs), mais la version 2.3 ne permet pas de gérer convenablement des entrepôts d'un millier de documents longs et complexes, et cela pour les raisons suivantes :

    • La gestion de la mémoire est catastrophique, entrainant des crashs au bout de quelques heures en cas de forte influence sur le site – et donc des pertes de données nécessitant parfois la réindexation globale des entrepôts – fonctionnalité inexistante (car presque impossible) et nécessitant d'utiliser des scripts « bidouilles ».

    • 8Go de mémoire et bi-processeurs minimum, sinon la consultation est presque impossible : surprenant pour le type d'application et la fréquentation espérée...

    • L'indexation des documents se bloque au bout d'une dizaine de documents ajouté, obligeant à relancer toute la plateforme de diffusion.

  • Les recherches dites « intelligentes » retourne parfois n'importe quoi et il est très difficile de recherche dans un seul document en particulier.

  • SDX ne capture par correctement les événements Tomcat et notamment ne permet pas de le relancer via les commandes habituelles - mais seulement à coup de « kill -9 ».

  • Une conception très « spéciale » de la sécurité et des restrictions d'accès.

  • Maintenance presque impossible pour une personne extérieure au projet d'origine.

En dehors de ces problèmes structurels liés à SDX :

  • Une interface vieillissante, basée sur des cadres (notamment peu compatible avec les normes d'accessibilités) et au javascript peu compatible.

  • De nombreux bogues nécessitant de faire évoluer la majorité des composants pour être corrigés.

  • Du fait des limitations de SDX décrites précédemment, les ajouts ou modifications sont très difficiles.

  • Des limitations importantes dans le stylage, les embellissements et les illustrations du texte (mais cela concerne aussi directement la partie traitement de Cyberdocs).

Prenant en compte ce constat et l'ensemble des modifications nécessaires pour améliorer le module de diffusion de la version 2.x, SDX sera remplacé dans la version 3 de Cyberdocs.

Module de diffusion 3.x

Le nouveau module de diffusion est en cours de développement : totalement modulaire, basé sur Sphinx – un moteur de recherche SQL en plein texte open-source – ce nouveau module réglera l'ensemble des problèmes listés ci-dessus.

Je détaillerai plus précisément les développements en cours dans les prochains articles.

Reply

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

More information about formatting options

CAPTCHA
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.